Vous êtes ici : Accueil

Résultats de recherche

22 items correspondent à votre recherche
Filtrer les résultats
Type d'élément











Éléments créés depuis



Trier par pertinence · date (le plus récent en premier) · alphabétiquement
Seminar - Boris Kaus: Dynamic constraints on crustal-scale rheology from the Zagros Fold Belt, Iran"
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Kevin Pedoja: "Séquences de paléocôtes tectono-eustatiques du Quaternaires et de la fin du Pliocène : une synthèse morphologique et géodynamique"
Malgré des tentatives de classification des côtes actuelles en fonction des modèles de tectoniques des plaques remontant aux années 70, peu de synthèse à l’échelle globale des séquences de paléocôte quaternaire existent. Nous avons donc réalisé une méta-analyse sur les données bibliographiques traitant des séquences de paléocôtes quaternaires pour la période 1830 - 2010. L’objectif premier de cette synthèse était de croiser les données géomorphologiques caractérisant les séquences (extension géographique, nombre de paléocôte, chrono-morpho-stratigraphie, altitude maximale) avec les données géodynamiques (contexte, distance à la limite de plaque, taux de convergence, etc). De manière plus précise, il s’est agit de relever dans la littérature, l’altitude des paléocôtes liées au maximum du dernier interglaciaire (MIS 5e, 122 ka) afin d’établir ces dernières comme un marqueur de tectonique globale. Après l’examen d’environ 1 200 documents (articles, thèses, livres, résumés de conférence, cartes, etc) dans plusieurs langues (anglais, français, espagnol, italien, portugais, allemand, russe, turc), nous en avons sélectionné 832 permettant de définir 890 sites où l’altitude des paléocôtes relatives au dernier interglaciaire (MIS 5e) est connue. Dans un premier article (Pedoja et al., 2011 ), nous avons pu : 1) proposer la première carte mondiale de répartition des séquences de paléocôtes Pléistocènes. 2) définir les paléocôtes formées lors du maximum du dernier interglaciaire comme un marqueur de tectonique globale (890 sites sur les 5 continents, cf Figure 1). 3) détecter un soulèvement côtier généralisé de longue durée (i.e. > Pliocène), très probablement lié à une compression générale des marges (actives, passives), elle-même générée par la configuration des plaques tectoniques (« début de la fin » du Cycle de Wilson). 4) pointer le fait que ce soulèvement mette en doute nos possibilités de quantifier précisément les variations eustatiques des phases interglaciaires (i.e. le e de l’équation de Lajoie, 1986). 5) proposer la première classification morphologique de séquences de paléocôtes plio – quaternaires. Actuellement nos efforts se portent sur l’analyse du taux de surrection en fonction du contexte géodynamique précis. Nous avons opté pour une classification simplifiée comportant une dizaine de contextes différent : en domaine intraplaque : marge passive, point chaud, « orogen », « bulge » et aux frontières de plaques : subduction (normale, rapide, de ride asismique, collision, zone transformante, zone divergente (rift et dorsale).
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - David Graham: "The Southeast Indian Ridge: a Geochemical Mesocosm of the Global Mid-Ocean Ridge Spreading System"
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Barry Hanan: "The Southeast Indian Mid-Ocean Ridge Spreading System: Scale and Source Origin of Heterogeneity"
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Richard Katz: "The roots of volcanism: magma dynamics in the convecting mantle "
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Sean Willett "River Piracy, Channel Beheading, and Other Landscape Responses to Tectonics"
"River Piracy, Channel Beheading, and Other Landscape Responses to Tectonics"
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Tiziana Boffa Ballaran: "The effect of cation substitution on the structural distortion of MgSiO3 perovskite at pressures of the earth's lower mantle"
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Benoit Tauzin: "Un voyage dans la zone de transition du manteau terrestre à partir des ondes sismiques diffractées"
Au voisinage de la zone de transition (ZT) du manteau, des diminutions abruptes de la vitesse des ondes sismiques ont été observées et associées à la présence de couches à faible vitesse. Ces couches à faible vitesse sont perçues comme l'expression de fusion partielle des roches du manteau sous l'effet de phénomènes de déshydratation. A partir d'observations d'ondes sismiques diffractées aux échelles globale et régionale, nous questionnons leur origine. Dans une première partie, nous rapportons l'existence de couches à faible vitesse à l'échelle globale, situées au dessus de la discontinuité à 410-km de profondeur, et sans claire corrélation géographique avec l'environnement tectonique. Dans une seconde partie, nous utilisons des données de conversions P en S acquises lors de l'expérience USArray , afin d'imager les discontinuités sismiques du manteau sous la moitié ouest des États-Unis. Nous cartographions en profondeur les discontinuités de la ZT, ainsi que des discontinuités mineures observées comme une réduction de la vitesse des ondes sismiques vers 350 km et 590 km de profondeurs. Ces dernières, s'étendant sur des distances latérales de quelques centaines de kilomètres, sont probablement à imputer à un fort contenu en eau de la ZT et/ou des quantités significatives de croûte océanique accumulées au cours des derniers 100 Ma. Une estimation du contenu en eau de la ZT devrait maintenant être possible à partir de l'observation de réverbérations PPS au-dessus des interfaces à 410 et 660 km de profondeurs.
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Betrand van de Moortele
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013
Seminar - Joao Trabucho: "Black shales: global forcing mechanisms or local sedimentary processes?"
'Black shale' has been historically used to refer to a general class of dark, organic matter-rich, fine-grained marine sedimentary rocks. Although we use one collective noun to refer to these rocks, they are very varied in petrological terms and they are the sedimentary products of a variety of processes, or combination thereof, in many different depositional environments. The distribution of black shales in the Phanerozoic sedimentary record is remarkably uneven. Even though fine-grained sedimentary rocks are the most ubiquitous component of the sedimentary record, black shales are mainly limited to six stratigraphical intervals of the Phanerozoic, which account for one-third of Phanerozoic time. These intervals are characterised by significant perturbations in the global carbon cycle, expressed in the rock record as excursions in carbon isotopes, and, particularly in the Mesozoic, they are referred to as oceanic anoxic events (OAEs). The geographical distribution of black shales during an OAE is 'widespread'; however, whilst black shales are typically regarded as the lithological expression of OAEs, the carbon isotope excursions that define these intervals are often found in organic matter-lean sediments. Indeed, the concept of OAE implies neither global anoxia nor synchronous global deposition of organic matter-rich lithologies, but rather an interbasinal propensity for the accumulation and preservation of organic matter in sediments. Despite its undisputed convenience, an unfortunate side effect of the usage of 'black shale' to refer to organic matter-rich marine sediments is that it leads to a nonprocess-based correlation of very different facies (based on carbon isotope records), i.e. they are interpreted to be sedimentary products of the same mechanisms. Moreover, the interpretation of environments of black shale deposition is dominated by three oversimplified uniformitarian models (viz. restricted circulation, open ocean oxygen minimum and continental shelf models) which do not capture the complexity and dynamics of environments of black shale deposition. Correlation of coeval 'black shales' without taking into account their sedimentological characteristics and the local processes that led to their formation is likely to lead to unsound palaeoenvironmental interpretations. The fact that black shales are coeval does not mean that similar processes produced them, or that depositional environments were similar; rather, each black shale should be interpreted individually after which a meaningful correlation in terms of processes may be achieved. The sedimentological study of black shales shows that many of the assumptions held as valid in the current OAE paradigm are false. In this seminar, I will show how a process-based correlation of black shales leads to a better understanding of their geographical distribution. Global forcing mechanisms played a role in the formation of organic matter-rich sediments. In particular, they controlled the uneven distribution of black shales in the Phanerozoic. However, local processes ultimately controlled which sediments were deposited at a specific location, and whether they were organic matter-rich or not.
Rattaché à Séminaires / Séminaires passés / Before 2013

Outils personnels